Online Slots Preview

Download the flash player

Online Bingo

Le joueur Jukka Koskela de Finlande a remporté le deuxième titre du tournoi European Masters of Poker Lisbonne 2011, s’imposant dans un champ de 309 joueurs.

Pour sa victoire, il a décroché un prix de 72 615 € à un événement dont le buy-in s’est élevé à 1,100 €. L’événement s’est déroulé au casino d’Estoril au Portugal.

Le Finlandais a vaincu en heads-up le joueur Asger Boye du Danemark. Koskela a parié all-in et Boye l’a suivi, sa main 10-10 devant affronter la Q-Q de Koskela.

Les résultats définitifs et les paiements ont été:

Koskela Jukka – 72,615 €

Boye Asger – 43,569 €

Svedin Robert – 28,428 €

Mattson Patric – 17,304 €

Prijovic Nikola – 13,596 €

Jacobsen Philip – 10,506 €

Alfredsson Kristian – 9,270 €

Alatupa Niko -8,034 €

Cardoso Diogo – 6,798 €

Avec cette victoire, Koskela a rejoint ses compatriotes Matias Knaapinen et Johanna Pyysing en tant que champions EMOP. L’an dernier, à Lisbonne, l’Anglais Timothy Timotheau s’est imposé devant 392 concurrents, remportant le prix de 86 680 €.

Le tournoi se prépare maintenant pour son troisième arrêt qui se passera au Crystal Crown Casino, Sunny Beach, Bulgarie, du 30 mai au 5 Juin 2011.

European Masters of Poker est une série de tournois de poker live, organisés à travers l’Europe. EMOP donne l’occasion aux joueurs amateurs de jouer dans de gros tournois internationaux avec des buy-ins abordables. Les organisateurs choisissent de coopérer avec les meilleurs casinos en Europe pour offrir aux participants une expérience inoubliable.

Le bookmaker Betfair a annoncé le 8 mars qu’il allait demander une licence dans la juridiction de Gibraltar, déménageant du Royaume-Uni. Selon la réglementation actuelle, les sites de jeux en ligne hébergés au Royaume-Uni paient des impôts de jusqu’à 15% de leurs bénéfices bruts, tandis que ceux qui sont hébergés à Gibraltar ne versent à l’Etat que 1% de leurs recettes.

David Yu, directeur général de Betfair, a déclaré que le déménagement aiderait également l’entreprise à éviter une « double imposition ». Le déménagement à Gibraltar épargnera à l’entreprise près de 32 millions $ par an, qui auraient été payés sous forme de taxes. Des stratégies similaires ont été suivis par deux autres géants de l’industrie britannique de jeux en ligne, Ladbrokes et William Hill.

Au cours de la période de transition, Betfair continuera à fonctionner à la fois au Royaume-Uni et au Gibraltar. La société s’attend à ce que toutes les opérations soient définitivement déménagées à Gibraltar en fin de l’année prochaine. On ne s’attend pas à des interruptions de service ou d’autres désagréments durant cette période.

Après le déménagement, Betfair continuera quand-même à payer les taxes associées à ses services de paris hippiques au Royaume-Uni.

Jusqu’à présent, trois des meilleurs sites britanniques de jeu en ligne ont choisi de changer de place. Cela devrait être assez pour inciter les régulateurs britanniques à réfléchir et à prendre des mesures de réforme de la structure fiscale actuelle. Richard Taylor, analyste de l’industrie, a déclaré qu’il serait intéressant de suivre la réponse du gouvernement « maintenant que la plupart des sociétés de jeux en ligne avaient déménagé ».

Taylor a également indiqué que le cours des actions de Betfair verrait une hausse significative, tout comme les économies de l’entreprise.

Souvent, dans un tournoi de poker en ligne, on obtiendra une main qui est loin d’être la meilleure de la table mais qui peut toujours faire un bon numéro. Vous ne devez pas paniquer: jetez un regard rapide sur les cartes de la communauté: votre adversaire pourrait avoir une suite ou deux paires et vous allez vous demander s’il a commencé avec une « pocket pair » plus forte que ce qui se trouve parmi les cartes communes. C’est à vous de décider si vous suivez ou non. Parfois, la main relancée de l’adversaire est surprenante et c’est pourquoi il serait bien pour vous de maîtriser l’art du bluff.

Bien sûr, la première étape logique consiste à avoir une bonne connaissance de ce que c’est le bluff. Si le flop est 2/7/8 de pique, vos adversaires hésiteront à parier, craignant que quelqu’un ait une couleur. Si vous avez commencé la main avec une paire de neuf, vous blufferez en faisant all-in pour vous protéger contre le tirage d’une couleur. De même, si le flop est sorti K/K/K et quelqu’un a fait un pari important, il serait logique de penser que le respectif a le quatrième roi. La main gagnante pourrait être un « pocket As » ou n’importe quelle autre paire ou même deux cartes à figures; parier sur n’importe quelle de ces combinaisons est un bluff.

N’oubliez pas, votre objectif principal à la table de poker est d’apprendre vite le style de jeu de votre adversaire. Une fois que vous arrêtez de vous concentrer sur vos cartes privées et de faire plutôt attention à ce que les autres misent à la table, vous allez découvrir des modèles de comportement qui vous donnent l’avantage.

Souvent vous aurez l’occasion de voir à la table de poker des joueurs qui placent le pari maximal avec une très mauvaise main, dans l’espoir d’obtenir peut-être une suite et gagner le pot entier. Ce même joueur continuera de miser bêtement jusqu’à ce que quelqu’un lui prend tous les jetons.

Faites attention notamment aux mains relancées pendant la rivière en les comparant avec les mains des joueurs qui se sont couchés au moment de la première relance. Cela vous permettra d’estimer la main avec laquelle l’un a relancé. De même, vous saurez comment ont réagi les autres joueurs à ce pari. A force d’étudier toute la table de poker de cette façon, vous ne tarderez pas à découvrir les points forts et les faiblesses de chaque adversaire.

Alors, si vous pouvez en quelque sorte prédire les réactions des adversaires face à une relance, vous pourrez deviner aussi quels joueurs resteront dans le pot. Avec une main acceptable, vous pourrez faire un choix qui dépend seulement des joueurs restants. Votre pari doit être assez important pour forcer les joueurs conservateurs de se coucher, mais la taille de votre mise doit être calculée aussi en fonction des joueurs susceptibles de suivre.

Si vous avez la meilleure main possible, vous pouvez choisir de faire un pari peu élevé afin que tout le monde suive. Mais si la main est douteuse, vous aurez aussi besoin de chance et d’un pari plus important.

Bref, à la table de poker, « jouez » d’abord vos adversaires, puis souciez-vous de vos cartes fermées. Ainsi deviendrez-vous un véritable maître du bluff, donnant un coup de main à la chance!

La grande aventure à la Table Finale des WSOP en est venue à une fin pour le Français Antoine Saout. Le jeune pro a été éliminé lors de la dernière main jouée le 8 novembre. Il a été évincé de la table par Joe Cada, mais a fait un bon numéro, occupant la troisième place du classement.

Au début du jeu, Saout était le 8ème selon la valeur des jetons, mais à la troisième main il était déjà le chip leader. Avec 80,600,000, il avait le dessus sur Darvin Moon (75,900,000) et Joe Cada (39,200,000).

Lors de la première main de la partie, Cada et Saout ont tout misé, ayant chacun une pocket pair. Saout était en avantage, avec une paire de dames, tandis que Joe Cada, lui, avait une paire de deux. Mais un autre 2 au flop n’a laissé au Français que l’espoir d’un turn ou river plus favorable. Ce ne fut pas le cas et les rôles furent inversés. C’était alors à Cada d’être propulsé en position de chip leader.

Quatre mains plus tard, Saout s’est vu mettre hors de combat par le même Joe Cada. Les deux ont tout misé de nouveau lors du preflop, Saout ayant une paire de huit et Cada, une As-Roi. Le flop et le turn n’ont rien changé, mais un K au river a décidé le sort de la partie. Saout a été le dernier joueur éliminé de la soirée de 8 novembre.

Cette troisième place a apporté au jeune de 25 ans un prix de 3.479.670$. Cet automne, il a participé aussi à la table finale de l’Evénement Principal WSOPE et au cours des trois derniers mois il a appris autant sur lui-même que sur sa stratégie au poker.

« J’ai appris à être plus agressif, plus confiant et plus à l’aise avec les caméras et les lumières », a dit Saout. « Je suis très content de mon jeu », a confié le joueur.

Saout a été encouragé au cours de la table finale par des dizaines de joueurs français et des invités qui ont voyagé à Las Vegas spécialement pour lui. Les sponsors officiels d’Everest Poker, avec lesquels Antoine Saout a signé un contrat en août 2009 pour entrer dans l’équipe professionnelle Everest, ont été également près de lui.

Le tournoi de poker d’Asie (APT) a été tellement réussi que plusieurs salles virtuelles de poker ont annoncé l’intention d’organiser des tournois de qualification aux événements de l’APT. Plusieurs se sont déjà enrôlés dans cette course et sont prêts à fournir à leurs joueurs la chance de participer à l’événement de douze jours qui aura lieu à Macau.

L’APT Macau débutera le 12 août et prendra fin le 23 août. Le succès de l’année passée a déterminé les organisateurs d’étendre l’étape de Macau de six à douze jours. »

Les membres du réseau iPoker – PartyPoker, Ongame Network, Bwin, PKR, DafaPoker, JBetPoker, Betfriends et 32Red – sont tous à la ligne de départ! L’arrêt que l’APT fera à Macau offrira des parties à haute limite, mais aussi plusieurs sit & go. Le Main Event aura un buy-in de 4.300$.

Le directeur de l’APT, Chris Parker, a déclaré: « L’enthousiasme de nos partenaires d’envoyer des joueurs au tournoi, nous encourage et nous sommes enchantés à accueillir plus de salles virtuelles de poker dans ce programme. Le festival APT Macau de cette année sera encore meilleur avec ses douze jours de poker et de divertissement. »

PokerStars, le plus grand site de poker en ligne, a fait, enfin, l’annonce du programme de la Grande Finale EPT de Monte Carlo! Ce sera, comme d’habitude, le plus attendu et le plus riche événement de poker d’Europe. La Grande Finale de Monte Carlo aura lieu entre le 27 avril et le 3 mai 2009 et comptera 14 événements, censés faire de cette cinquième saison le plus passionnant festival de poker jamais organisé en Europe.

Les quatorze événements s’étendront sur une semaine et les mains de poker s’ensuivront sans relâche, dans l’une des plus belles destinations du monde. PokerStars veut s’assurer que tous les obstacles sont enlevés et que les fans de poker du monde entier ont la voie ouverte vers Monaco. C’est justement la raison pour laquelle le site a déjà lancé des satellites qui offriront aux plus ambitieux des billets pour le Main Event.

L’an dernier, l’événement principal a attiré plus de 840 joueurs, d’entre lesquels le jeune Canadien Glen Chorny s’est distingué, en gagnant et plus de 3,15 millions de dollars. Cette année, un nouveau record est attendu à l’événement de No-Limit Hold’em, qui, en dépit d’un buy-in de 12,633$ attirera en lice plus de 1,000 joueurs, pour une cagnotte estimée à 12 millions de dollars. Mais le Main Event est seulement l’une des attractions – cette année, il y a deux nouveaux grands tournois: European High Roller Championship et Pot Limit Omaha Championship. Le premier s’étendra sur 3 jours, l’autre, sur 2. Pour ce dernier, PokerStars organise des satellites de qualification offrant aux gagnants un package spécial de trois jours à Monte Carlo.

En plus des trois premiers tournois, PokerStars introduit un bon nombre d’événements de no-limit hold’em et de pot-limit Omaha. De nombreux tournois satellite sont également prévus – y compris deux super satellites au Main Event et au tournoi High Roller, auxquels on ajoute un super-satellite unique offrant des places pour n’importe quelle destination des tournois PokerStars.

Suite à l’énorme succès des Camps de Poker tenus à Barcelone et à Bahamas à l’occasion de l’EPT, PokerStars a l’intention de répéter l’expérience et d’organiser un autre poker Camp. Les membres de l’équipe des pros PokerStars seront sur place pour fournir des séances de formation. Le vainqueur du tournoi du camp recevra un package pour le Main Event EPT de Monte Carlo.

Pour la première fois dans l’histoire du circuit EPT, outre les satellites pour Monte Carlo, les joueurs de PokerStars seront en mesure d’obtenir en ligne l’entrée à n’importe quel tournoi programmé, par l’intermédiaire de leurs comptes PokerStars. L’inscription en ligne débutera le 20 avril 2009. Une autre première dans le tournoi, consiste dans la possibilité des joueurs qui achètent leur billet en ligne, de recevoir des événements des FPP (frequent player points), qui seront transformés en récompenses dans le cadre du club VIP Poker Stars. L’autre grande nouvelle de cette année est que la structure de la Grande Finale a été changée: 30,000 en jetons et des niveaux de 60 minutes pour le Jour1, des niveaux de 75 minutes pour le Jour2. Ce sera aussi la structure pour tous les événements EPT de la prochaine saison.

John Duthie, le fondateur de l’EPT PokerStars, a tenu à rappeler l’extraordinaire développement du tournoi, à travers seulement quelques années. « Il est stupéfiant de penser que, lors de la première grande finale EPT en 2005, nous avions seulement 211 joueurs et une cagnotte totale de 2 millions d’euros. L’année dernière, le nombre des joueurs et le prize pool ont été également quatre fois plus élevés, et cette année, il semble que nous allions dépasser le chiffre de 10 millions avec la cagnotte! » Fier de ce grand progrès, Duthie se montre confiant dans l’avenir du tournoi, qui a gagné une place sûre parmi les grands événements de poker du monde.

Après une première édition très fructueuse, les organisateurs de Spanish Poker Tour ont annoncé le lancement d’une nouvelle édition, en 2009. Et, une fois de plus, Everestpoker.com, l’une des salles virtuelles de poker de grand prestige, va parrainer le tournoi qui mènera les centaines de joueurs professionnels dans les plus belles destinations de l’Espagne.

Le tournoi de poker d’Espagne a été catalogué comme l’un des meilleurs tournois de poker européen, grâce à une structure prodigieuse et à une direction très responsable.

Le tournoi commencera le 20 mars à Gran Casino Aranjuez, où on présentera sa nouvelle image et on révélera les changements radicaux faits. «Il y aura plusieurs nouveaux ajouts à cette saison, y compris les nouvelles destinations, l’amélioration de la structure en plus de possibilités de qualification », a expliqué Paloma Benito, le producteur exécutif du tournoi.

L’année dernière, le tournoi a entraîné en compétition quelques-uns des meilleurs professionnels de poker du monde, tel Rolf Slotboom, Johnny Lodden, Pietro Paloma et Alexander Jung, le champion de l’édition. Le plus probablement, ils seront de retour cette année. Des joueurs espagnols importants, comme Maceiras María, Pablo Ubierna, Jose Luis Navarro « Jotaele », Javier Martinez, Raul Paez « El Toro », Oscar « La Pua », Raul Mestre « SirDonald », Javier Dominguez ou Cayetano García, essayeront également leur main dans le Tournoi de 2009.

Le Tournoi espagnol de poker est définitivement un « must » sur mon ordre du jour. Ce tournoi est très important pour la carrière de tout joueur de poker espagnol », a déclaré Maria Maceiras, la meilleure joueuse de poker d’Espagne. Les joueurs peuvent s’y qualifier sur EverestPoker.com ou peuvent acheter leur billet d’entrée avec 1,100 euros.

Aussie Millions a été le premier grand événement de poker de la nouvelle année. Déroulé en Australie, à Melbourne, Aussie Millions a eu quelques jours d’activité intense, rassemblant 680 joueurs, desquels on a recruté le gagnant du premier prix. Celui-ci s’appelle Stewart Scott et, grâce à Aussie Millions, qui son compte se trouvent maintenant 2 millions de dollars austreliens!

Jusqu’au Jour 4, Scott s’était déjà consacré, devenant le chip leader du tournoi, ce qui l’a aidé à avancer résolument vers la table finale. Zach Gruneberg, Barnet Boatman, Elliot Smith, Richard Ashby, Peter Rho, Rajkumar Ramakrishan et Sam Capra, ont été tous vaincus par lui. Boatman a été le premier à sortir du jeu, étant éliminé par Gruneberg, mais pas avant de s’assurer unbeau montant de 100,000$. Ensuite, la septième place et 150,000$ ont honoré son compatriote britannique Richard Ashby, dont la sortie a été suivi decelle du joueur américain Gruneberg, envoyé dans la sixième position par Ramakrisnan et empochant 210,000$.

Le cinquième classifié a été Sam Capra, qui avait gagné sa place au Main Event par l’intermédiaire d’un satellite où il avait payé seulement 330$. L’expérience a eu, donc, un happy-end, car le joueur retourne chez soi avec 300,000$ en compte. Sa sortie a été accélérée par Rho, un joueur qui a dû faire face à Ramakrishan. Après la confrontation avec Rho, Ramakrishan s’est vu destitué de la quatrième position qu’il occupait, se consolant, quand-même avec 400,000$.

Plus de 70 mains ont été, après, disputées, jusqu’à ce que Smith a envoyé à la caisse Smith, qui a reçu 700,000$. Au moment du heads-up, Scott a défié Peter Rho, mais celui-ci a été vite renvoyé, malgré une défense adroite.

La première semaine de l’année, Tom « durrrr » Dwan, l’as du poker en ligne, a lancé un défi astucieux et irrésistible, que quelques-uns des noms célèbres du poker ont déjà accepté: tel qu’annoncé par Poker Road Radio, pour 1,5 millions de dollars mis en jeu, Phil Ivey, David Benyamine, Barry Greenstein et Patrik Antonius ont relevé le gant.

En quoi consiste, donc, l’extraordinaire défi? Dwan met sur la table 1,5 millions de dollars pour tous les 500,000$ des prétendants qui devront jouer des heads-up à quatre tables à la fois. Chaque concurrent doit jouer un minimum de 50,000 mains et s’il finit même avec un dollar de plus que le montant avec lequel il avait commencé, il gagne le prix de Dwan. Inversement, si « durrrr » sort gagnant, il remporte les 500,000$ du challenger.

« Je lance ce défi à tout le monde. Tout joueur peut accepter. Quatre tables, un minimum de 200$/400$, et je vais mettre en jeu 1,5 millions de dollars pour leur 500,000$. S’ils gagnent ne soit qu’un dollar à la fin, ils gardent la mise que j’ai faite. Donc, en principe, si vous jouiez contre mois et vous gagniez un dollar, vous remporteriez mes 1,5 millions de dollars et si je gagnais un dollar, j’aurais vos 500,000$. Donc, j’offre un million de dollars à quelqu’un qui pense qu’il peut le faire ».

Le défi est ouvert à toute personne, à l’exception de Phil Galfond, une condition qui a suscité l’étonnement des joueurs: « je me serais attendu qu’il défiât tout le monde, sauf peut-être Phil Ivey, qui me semble le meilleur joueur de heads-up », a avoué Barry Greenstein. Mais, à l’idée des quatre tables simultanément pour l’adversaire, Dwan sent, sans doute, qu’il est en avantage. Normalement, Ivey ne joue en heads-up qu’à deux tables à la fois.

« Vous savez, la chose amusante est qu’il semble avoir un avantage», a confié Ivey à PokerRoad. « Mais je ne sais pas, c’est juste quelque chose de tentant avec ce million et demi pour ces 500,000$. » Il admet que, jusqu’à ce qu’il s’adapte à jouer à quatre tables à la fois, durrrr aura un avantage. Mais il compte sur le nombre de mains ( 50,000) pour rattraper le retard. Dernièrement, Ivey a beaucoup joué avec Dwan sur Full Tilt Poker, il a, donc, quelque expérience avec cet adversaire, chose sur laquelle il compte également.

La compétition aura, probablement, lieu, à Full Tilt Poker. Soyez, donc, sur vos gardes, pour ne pas manquer le spectacle!