Online Slots Preview

Download the flash player

Online Bingo

Le mega-projet Gran Scala initié par International Leisure Developpement (ILD) promet de transformer l’Aragon dans la capitale des loisirs d’Europe, y compris les jeux de casino. Projeté aux alentours de la ville d’Ontiñena, en plein désert d’Aragon, Gran Scala a fait beaucoup parler de lui, mais le centre est toujours loin de devenir réalité.

Selon Jaime Riera, le partenaire de l’ILD en Espagne, la soumission de la documentation nécessaire pour mettre en oeuvre Gran Scala, pourra durer des mois entiers. La lenteur du processus a pour cause la rigueur de la loi qui régit les projets d’une telle ampleur et qui a été adopté il y a quelques mois. Riera a expliqué qu’il était moins important de fixer les délais que de respecter la Loi des Centres de Loisirs de Haute Capacité.

La loi prévoit que les investisseurs paient une garantie de 3 millions euros, assurent plus de 3.000 emplois, 8.000 chambres d’hôtel et que le complexe occupe plus de 1.000 hectares. Gran Scala dépassera tous ces chiffres: 12.000 chambres d’hôtel, 65.000 emplois et plus de 1.400 hectares.

Le président du Gouvernement d’Aragon, Marcelino Iglesiais se rapporte à ce cadre légal quand il parle du projet Gran Scala. Il a veillé à ce que les prévisions de la loi soient exigeantes et maintenant les investisseurs doivent s’assurer qu’ils pourront s’y tenir.

Pour sa part, l’ILD doit payer avant le 10 octobre le reste de 4% du prix des terrains achetés pour Gran Scala, tel que fixé en février 2009. A cette date les parties pourront également finaliser l’achat des 300 hectares qui n’ont pas pu être acquis en février. Tout cela est nécessaire pour avoir les 3.000 hectares prévus dans le projet d’ILD pour démarrer les travaux à Gran Scala.